Trame Verte et Bleue

La 1ère newsletter vient de paraître !

[ détails ]


» voir la liste des actualités «
Identifiant:
Mot de passe:

» se connecter 




86, B Place de la république
67560 ROSHEIM

Tél : 03.88.50.47.16

Pour nous envoyer un message, cliquez ici.

Cette page vous présente les projets que mène la CCPR en matière d'environnement :


TRAME VERTE ET BLEUE - PORTES BONHEUR, LE CHEMIN DES CARRIERES

Au moment de la réalisation de la voie verte « Portes Bonheur, le chemin des carrières », la Communauté de Communes des Portes de Rosheim s’est engagée à préserver les milieux traversés et la biodiversité associée.

Dans le cadre du projet de réseau écologique « Trame Verte et Bleue » de nombreuses actions ont été réalisées : plantations d’arbustes et d’arbres fruitiers, réalisation d’une étude globale Trame Verte et Bleue, sensibilisation des scolaires et des acteurs du territoire, mise en place d’aménagements pour la faune (mare, haies Benjes, pierriers, nichoirs, hôtels à insectes).

La Trame Verte et Bleue : qu’est-ce que c’est ?
La Trame Verte et Bleue est un outil d’aménagement du territoire et un réseau de continuités écologiques. Ce réseau correspond à l’ensemble des éléments de l’espace (réservoir et corridor) qui permettent aux espèces de circuler, de communiquer, d’assurer leurs cycles de vie et leur survie avec les fonctions d’alimentation, de reproduction, de repos … 

Véritable colonne VERTEbrale du territoire, la voie verte participe ainsi à son niveau à connecter ces différents milieux entre eux. Vous pouvez découvrir les richesses naturelles et les actions réalisées tout au long des 11 panneaux du parcours d’interprétation conçu par l’Ariena avec le soutien pédagogique de la maison de la nature Bruche Piémont, et technique de la LPO Alsace. Pour en savoir plus, cliquez sur les 9 fiches « Pour aller plus loin » .

En 2019, la CCPR a répondu à un second appel à projet Trame Verte et Bleue pour diffuser la Trame Verte et Bleue sur son territoire.
Différentes actions permettront de préserver les principaux réservoirs de biodiversité du territoire et de les connecter à la voie verte : Azuré des paluds

 

Pour protéger et restaurer la trame verte et bleue, la CCPR s’appuie sur des partenaires techniques : la LPO Alsace, la FREDON partenairesGrand Est, l’ARIENA, la Maison de la Nature Bruche Piémont, le Conservatoire des sites alsaciens et l’association Haies Vives d’Alsace. Ces projets sont financés par la Région Grand Est, l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, le FEADER et la DREAL Grand Est.

 

Pour en savoir plus !
Page internet de la voie verte « Portes Bonheur, le chemin des carrières » : http://portes.mso-tourisme.com/

Page Facebook : Club Trame Verte et Bleue des Portes Bonheur
La lettre d’information mensuelle numérique – ICI


OUVERTURES PAYSAGERES A VOCATION PASTORALE SUR LA COMMUNE DE GRENDELBRUCH

 

 

La Communauté de Communes des Portes de Rosheim a réalisé, en 2009, des ouvertures paysagères sur la commune de Grendelbruch.

Cette opération est née d'un constat : les paysages de Grendelbruch se sont fermés au cours des 20ème et 21ème siècles et les pâtures ont fait place à des friches à dominante arbustive. Ces faits ont des impacts environnementaux et paysagers, bien sûr, mais touchent également l’économie locale et la vie des habitants de la commune.

Ainsi, par ce projet, la CCPR souhaite atteindre les buts suivants :

  • D’un point de vue touristique et culturel > offrir de plus larges points de vues sur le village par la création de « fenêtres paysagères » ;
  • D’un point de vue économique > remettre en pâture certaines espaces ;
  • D’un point de vue écologique > développer la biodiversité, respecter l’équilibre faune/flore, encourager l’agriculture extensive de montagne ;
  • D’un point de vue des habitants > éviter le « sentiment d’étouffement » éprouvé parfois suite à l’envahissement d’une vallée par la forêt.

La CCPR a décidé d’ouvrir trois zones sur la commune de Grendelbruch, pour un total de 13 ha. Ce sont maintenant les agriculteurs locaux qui auront la charge d’entretenir ces pâtures en y installant leurs chèvres, moutons, vaches salers et highland.

Exemple des travaux réalisés sur la zone du Bruchberg: 

Avant

Après  
bruchbergbruchberg

 

MISE EN SECURITE  DES CARRIERES D’OTTROTT ET ST NABOR

Le site des Carrières d’Ottrott et de Saint-Nabor, d’une superficie de 42ha, a été exploité depuis 1902, en abattant par des tirs de mines de forte puissance environ 40 millions de tonnes de matériaux. Cela a conduit à créer des fronts presque verticaux, atteignant 80 mètres de haut sur Ottrott et 120 mètres sur Saint-Nabor. Ces fronts sont sujets à des chutes de blocs et font craindre des effondrements en masse. 

Carrières Saint-Nabor

Ce site s’inscrit au sein d’un ensemble touristique fort autour du Mont Sainte-Odile. La reconquête de cette friche est un enjeu majeur pour les communes concernées et pour la Communauté de Communes du Canton de Rosheim. La mise en sécurité et la remise en état sont le préalable indispensable avant toute réutilisation du site.

Dans le cadre de sa compétence environnement, la Communauté de Communes des Portes de Rosheim a mené plusieurs études de faisabilité et de réaménagement. Ces études ont permis de dégager un consensus sur la reconversion du site en parc paysager et botanique.

La démolition des installations obsolètes et le nettoyage du site est terminée.

La mise en sécurité des fronts de taille, qui implique l’abattage de 2,9 millions de tonnes de matériaux sur une période de 5 ans, a été entamée en 2008 et devrait être achevée en 2013.

Pour en savoir plus sur cette opération, cliquez ICI.

Nous contacter  -   Plan du site  -   Mentions légales  -   R&eacuite;alisation : HDR